techniques en profondeur
avec découpe dans la cornée :
LASIK – FemtoLASIK

Historique

Le LASIK est pratiqué depuis 1990 et le FemtoLASIK depuis 2005.

Indications

Technique chirurgicale

L’intervention est réalisée en ambulatoire sous anesthésie topique (avec des gouttes oculaires).

Une découpe d’un volet ou capot cornéen est réalisée dans la cornée à l’aide d’un microkératome (LASIK) ou d’un laser Femtoseconde (FemtoLASIK).

La couche de surface (épithelium) est soulevée avec une fine partie de la couche plus profonde (stroma). La correction est appliquée au laser excimer.

Ensuite, le volet cornéen est remis en place. Il va adhérer spontanément à la cornée.
L’intervention est indolore et dure 10 minutes par œil. La durée du traitement laser varie en fonction du défaut à corriger (1,3 seconde par Dioptrie traitée)

 

Explication en Video

Indications

• Opération de la myopie faible à moyenne (jusqu’à 5 Dioptries)
• Opération de l’astigmatisme myopique faible (jusqu’à 2 Dioptries)

 

 Evolution postopératoire

Dans les heures qui suivent l’opération, la vision est floue. Il n’y a pas de douleurs mais une sensation de sécheresse, de grains de sable dans les yeux.

Habituellement, la vision est compatible avec les activités quotidiennes dés le lendemain.

Il est demandé aux patients de ne pas se frotter les yeux et de porter des coquilles protectrices la nuit durant la première semaine postopératoire afin d’éviter tout déplacement du capot.

L’acuité visuelle est habituellement de 8 à 10/10 dés le lendemain mais la qualité visuelle s’améliore progressivement pendant le premier mois postopératoire.

 

Complications possibles

Les complications possibles sont les mêmes que pour les techniques de surface (sur ou sous correction, halos, …)A ces complications, il faut ajouter les complications liées à la découpe du volet cornéen (1%) :

• Complications pouvant survenir lors de l’intervention et pouvant nécessiter un report de 3 mois de l’intervention avec une nouvelle découpe (découpe incomplète, découpe décentrée, découpe anormale (buttonhole), capot libre (free cap)

• Complications postopératoires pouvant nécessiter de soulever le capot :  plus du capot, DLK (kératite inflammatoire postopératoire), invasion épithéliale, …

 

Conclusions

Le LASIK et le FemtoLASIK sont les techniques offrant la récupération la plus rapide et le plus grand confort. La reprise des activités quotidiennes est habituellement possible dès le lendemain. Elles présentent également l’avantage de permettre la correction d’une large gamme de défauts allant de +6 Dioptries chez l’hypermétrope à -12 Dioptries chez le myope. La découpe dans la cornée expose toutefois l’œil à certaines complications dans un faible nombre de cas (1%). La plupart de ces complications n’ont pas d’impact sur le résultat final.